Visant à la création d’environnements immersifs propres à la contemplation et à la promenade poétique, la pratique de la projection d'images peintes à la main ou lanterne magique s'inscrit dans une tradition scénographique ancienne.

    Cette démarche tend à une expression libre au sein d'un cadre résolument autodidacte et spontané. Démarche servie par des pratiques de réemploi (projecteurs de diapositives) et radicalement low tech, notamment au regard de l'absence de système de synchronisation, les changements de scènes ou tableaux étant réalisés entièrement à la main et au contact direct du public pendant l’événement.

    A contrario des spectacles de vidéo maping pris dans la surenchère d'effet et le format boucle, les projections ici mises en œuvre tendent par leur nature fixe et panoramique à remettre le spectateur au centre d'une démarche de découverte active à un rythme et une échelle qui seront propres à chacun.

Références :
Liste non exhaustive disponible en dernière page du portefolio